CERCLE CELTIQUE KREIZ BREIZ DE LOUDEAC

8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 07:52
Déception et nouvelle orientation

 

Commentaires des jurés scéniques

Championnat 2016

 

 

Dañs 35 – 29 mai – St Aubin-du-Cormier / 4ème catégorie

Juré : David Bourdeau

Spécialité : musique Groupe de Loudéac

Classement : 13 / 13

Note : 8 / 20

 

Votre choix d’accompagnement musical se base principalement sur le chant, ce qui semble pertinent compte tenu du répertoire dansé présenté et de la qualité de votre meneur. En effet, celui-ci possède toutes les aptitudes pour mener la danse : appuis, timbre, relance, souffle, etc. C’est un vrai bonheur de l’écouter.

Cependant, on peut regretter l’emploi de tempi trop rapides (notamment sur les rondes de Loudéac) qui mettent en difficulté les danseurs. Les réponses de la ronde, quand elles ne sont pas fausses (Rond de Ouessant), sont très timorées, ce qui est également regrettable pour l’intensité du spectacle.

L’utilisation de l’accordéon au cours de votre prestation ne vous a malheureusement pas servi puisque la musicienne semblait submergée par l’enjeu. Malgré tout, je vous encourage à poursuivre dans cette voie afin de donner plus de corps à vos spectacles en mélangeant chant et musique, éléments qui sont encore trop limités aujourd’hui

 

 

Dañs 35–29mai –St Aubin-du-Cormier/ 4èmecatégorie

Juré: Mathieu Sérot

Spécialité : Musique

Loudéac

 

En général:

 

 bravo pour votre choix du chant dans la ronde sur quasiment toute votre suite.

 

 Les répondeurs peuvent encore s'impliquer un peu plus dans leur rôle pour soutenir le/la meneur/euse.

 

 pour l'accordéon cela semble encore un petit difficile pour vous accompagner mais on ne doute pas que progrès faisant cela viendra.

 

 A la fin de votre suite, il y a trop de petits extraits de chant du coup n'y le sens du texte, n 'y la qualité de la mélodie n'ont le temps de porter un impact.

 

Ronde:

Le chant porte bien la danse.

Baleu:

Gavotte:

Le manque de maîtrise instrumental de l'accordéoniste n'a pas permisde soutenir cette danse.

Mazurka:

Ridée

Rond de Ouessant:

Manque de soutien chez les répondeurs.

Ronde:le chant porte bien la danse

 

 

Dañs 35 – 29 mai – St Aubin-du-Cormier / 4ème catégorie

Juré : Gwendal Jacob

Spécialité : Costumes Groupe de Loudéac

Classement : 12 / 13

Note : 7 ,5 / 20 (Insuffisant)

 

Commentaire global

Le choix de votre costume est approprié pour un groupe multi générationnel. Plusieurs détails sont pourtant à revoir afin de présenter un costume le plus proche de ce qui s’est fait à l’époque.

Costume féminin

Le choix d’un chemisier noir est une bonne idée pour mettre tout le monde en valeur. C’est en effet une tenue qui correspond pour des femmes de tous âges et toutes morphologies. Vos chemisiers mériteraient pourtant d’être plus ajustés pour ne pas « bailler » sur les côtés.

Le tissu jaune des tabliers n’a pas le rendu voulu, le tissu ne correspond pas au type de tissus utilisés autrefois. La couleur est un peu trop flashy également.

Le montage des tabliers me pose question au niveau de la ceinture que je trouve très large avec des plis très larges également. Les lacets qui servent à « fermer » les tabliers sont beaucoup trop larges, un simple lacet suffit, et le nouage se fait sur l’avant du tablier et non à l’arrière (avec le noeud caché derrière le tablier).

Enfin le repassage de la coiffe et la pose de la coiffe n’est pas tout à fait correcte. Le capot de Loudéac doit voir la couture du « fond » écrasé sur le haut de la coiffe, la couture ne correspond donc pas à la forme du fond et le dessus de la coiffe est plat et non arrondi. Pour la pose, certaines coiffes étaient posées de travers ou décalées par rapport à la coiffure.

 

Mr Gwendal Jacob, Mme Karine Dorval

 

En ce qui concerne le costume féminin: copie du vrai costume de Loudéac de 1920!!! Les couleurs utilisées à cette époque: le noir, l'écru, le bordeaux, l'ocre et le bleu roi! Vu, revu et re-revu avant la nouvelle confection de costumes féminins avec notre président d'honneur, Alain Le Noac'h, fondateur du Cercle celtique Kreiz Breiz de Loudéac en 1964.

C'est Mr Thomas Jan de Mûr de Bretagne qui s'est occupé de la confection des chemisiers du Cercle. 

Pour les concours 2016, Mme Brigitte Josset de Saint Gelven a dessiné, confectionné, brodé, lavé, repassé et amidonné les nouvelles coiffes de Loudéac, identiques à celles de Mûr de Bretagne!

Elles n'ont été utilisées que pour le "Tradi deiz" à Vannes et au "Dans" à Saint-Aubin-du-Cormier!!! 

 

Où est le respect pour toutes les personnes ayant réalisé tout ce travail???

 

 

 

 

 

Costume masculin

Bien portés, les gilets des hommes mériteraient d’être plus cintrés et ajustés

 

 

 

 

Dañs 35 –29 mai –St Aubin-du-Cormier / 4èmecatégorie

Juré: Karine Dorval

Spécialité: Costume

LOUDEAC : 09/20

Les costumes et leur port mériterait d’être revus afin d’obtenir une tenue vestimentaire de qualité (point du référentiel).

En effet, les caracos manquent de maintien, sont-ils doublés, baleinés ? Vos tabliers jaunes manquent d’équilibre dans la confection avec une ceinture très large et des plis très grands.

L’accord des couleurs des tabliers rouges et jaunes n’est pas très heureux.

Les coiffures des femmes doivent être revues : certaines ont les cheveux gonflés d’autres pas. En harmonisant plus celles-ci la pose des coiffes sera aussi plus homogène.

Pour les hommes, préférez des chaussures de ville très classiques plutôt que des modèles trop sport. Vos chaussures doivent en adéquation avec l’époque des costumes présentés.

Enfin pensez à cacher dans vos costumes les fils des micros. Ils pendent dans vos dos et ce n’est pas esthétique

Déception et nouvelle orientation

Dañs 35 – 29 mai – St Aubin-du-Cormier

4ème cat. 14ème cat. Ordre de passage : 5

Juré : Jacline Lecaudey-Le Guen

Spécialité : DANSES

Groupe de : LOUDEAC 

Classement : 13ème / 13

Note : 9.25 / 20 .

 

 

Malheureusement et j'en suis désolée, des soucis tout au long du spectacle et sur toutes les danses.

Rond de Loudéac : La danse est à revoir dans les détails.

Tps 1 et 2 : des glissés, des chassés, des tapés, des "sur place", des talonnés,

Tps 3 - 4 : Tps 3 souvent inexistant…

Baleu : La balade et le pas danse doivent se faire sur le même rythme. Le style devrait être un peu plus alerte.

Déplacements laborieux sur le pas de balade.

Gavotte des Montagnes : Beaucoup d'imperfections, pas, non maîtrisé chez la plupart des danseurs.

Ridée 6 tps : Ronde hétérogène, trop serrée, bras trop tendus, qui ne remontent pas assez hauts (avec puissance contenue).

Ronde d'Ouessant : Danse molle, manquant d'ampleur.

Le groupe est vraiment disparate, il a besoin de retravailler les fondamentaux, la technique de manière plus pointilleuse pour atténuer cette hétérogénéité.

Bon courage à tous

 

Dañs 35 : Saint-Aubin du Corbier / 4ème catégorie
Juré : Ghislaine FUR
Spécialité : Danse

 

Loudéac Place 13ème/13 et note 9,00

 


Ce que j’ai ressenti en vous regardant, c’est une volonté de bien présenté les danses malgré un effectif relativement réduit. Je vous félicite pour avoir chanté et dansé en même temps. Et quel grand dommage pour le début de votre gavotte qui fut difficile non pas de votre fait à vous danseurs, mais du fait de l’accordéoniste qui a eu beaucoup de difficultés à démarrer.
Je me permets de vous indiquer les points techniques qui seraient à retravailler à mon sens :
Rond de Loudéac : votre danse est connue par tous mais chacun fait comme il le veut notamment sur le 1 et 2 : certains sont bien ancrés au sol, d’autres ont les talons légèrement levés, d’autres glissent… Cela du coup nuit à la vision d’ensemble de cette ronde. Vos mouvements de bras étaient à mon sens trop timides. La forme traditionnelle était présente et c’est très bien.
Baleu : connu par tous avec juste pour certains un reculé sur 1et2 et des mouvements de bras à nouveau timides.
Gavotte Montagne : après les difficultés de démarrage, une gavotte présentée comme celle dansée dans les fest-noz. Elle était posée et respectait la formule de pas basique.
Ridée de 6 temps. Vos appuis sont bien à plat, c’est bien. Au temps 5, votre pied droit est placé près du gauche et il devrait se poser en décalé avec le gauche, légèrement vers l’arrière mais ce n’est pas cela qui m’a gêné. C’est surtout, vos mouvements de bras qui devraient être retravaillés, vos bras sont placés trop bas et de ce fait vos mouvements de bras ne sont pas asses amples comme cela doit se faire dans tout le pays vannetais : les mains lorsqu’elles se lèvent devraient se retrouver à hauteur d’épaules voire légèrement au- delà des épaules. Ce n’était pas le cas pour vous.

Concours 4ème catégorie

Dimanche 29 mai 2016

Juré : Gaël NICOLAZIC  Item jugé : ARTISTES

13) Cercle celtique LOUDEAC: 8/20

 

Malgré le petit effectif de votre groupe, vous avez essayé de présenter un spectacle sur le thème d’une artiste appelée Jeanne.

Votre suite est construite avec la présence de tous les danseurs sur scène en même temps : certains dansent et d’autres jouent un rôle. Toutefois, il est dommage de ne pas identifier clairement le place de chacun (pour exemple : je n’ai pas compris le rôle du porteur de drapeau ni les rôles de la dame qui boit le thé et de l’homme qui fait des réparations). N’aurait-il pas été possible de leur faire jouer un rôle en lien avec votre thème de spectacle ? De plus, j’ai seulement compris à la fin de votre suite qui était la jeune fille qui peignait…

 

Si vous choisissez des rôles à chacun, il faut qu’ils soient identifiables tout de suite pour le spectateur.

De plus, il ne faudrait pas que le danseur constate en direct sur scène qu’il doit faire telle ou telle chose (exemple : la jeune fille Jeanne découvre à la fin du spectacle qu’elle doit sortir de scène).

Vos danseurs auraient encore besoin de travailler l’espace scénique, les transitions de danses, leur aisance dans les déplacements et leurs comportements sur scène (exemple : éviter de regarder sur les côtés pour voir ce que fait l’autre danseur).

Poursuivez vos efforts et n’hésitez pas à demander des conseils et avis extérieurs.

Conclusion :

Je souhaite à l’ensemble des groupes une excellente saison estivale 2016.

Je vous encourage à poursuivre votre travail en gardant cette même envie de bien faire et ce

dynamisme perceptible dans vos spectacles.

Bonne continuation à tous et à toutes

 

Dañs 35 –29 mai –St Aubin-du-Cormier / 4èmecatégorie

Juré: Gwenaël Le Guennec

Spécialité: Artistes

Et enfin LOUDEAC avec la note de 8 est onzième.

 

Dans votre introduction vous nous dite que vous êtes conscients de vos erreurs et lacunes!!! C'est dommage, nous avons l'impression d'emblée que vous vous dévalorisez...

Vous avez un potentiel de danseurs, certes avec un effectif réduit... mais le principal n'est-il pas de prendre plaisir à danser ensemble sur scène??? Or vous subissez le spectacle plutôt que de le vivre... Vous avez un bon chanteur... exploitez le et mettez-le en valeur encore plus... Les danseurs seront mis en confiance et du coup pourront donner et montrer tout leur savoir. Ne vous découragez pas par cette note... vous êtes capables de nous montrer de belles choses...vous avez des idées... à vous de les mettre en valeur. Je compte sur vous pour le démontrer très bientôt

Dañs 35 – 29 mai – St Aubin-du-Cormier / 4ème catégorie

Juré : Julien ROLLAND

Spécialité : Ensemble   Groupe de LOUDÉAC

Classement : 13 / 13

Note : 08 / 20

 

Tout d’abord, vous décidez de traiter un thème intéressant : mettre en scène l’engagement de l’artiste loudéacienne Jeanne Malivel. Le texte de présentation de votre spectacle permet au spectateur de comprendre votre fil rouge, mais il manque à mon goût d’intention. En effet, ce texte enregistré aurait pu, dans l’intonation notamment, mettre d’avantage le spectateur en haleine. Cette remarque vaut également pour les textes diffusés tout au long de votre mise en scène.

Par ailleurs, le déroulement du spectacle m’a interpelé, puisqu’après la scène triste de la mort du personnage principal, l’atmosphère du spectacle rebascule dans la joie. Aussi, les figurants paraissent en dehors de la mise en scène : l’oeuvre de l’artiste-peintre n’est pas visible, et les deux personnages disposés sur le côté droit de la scène accomplissent la même tâche durant tout le spectacle.

Les danses présentées s’enchaînent, mais sans transition : lorsqu’une danse se termine, l’arrêt est souvent brusque et la danse suivante s’enchaîne sans véritable transition. Par exemple, lorsque la première ronde de Loudéac se termine, tous les danseurs ne s’arrêtent pas en même temps. La gavotte des Montagnes s’enchaîne alors, mais la transition paraît longue puisque les danseurs se mettent en place individuellement et attendent pendant un long moment le démarrage de la danse, l’appel à la danse restant alors statique.

Pour les entrées et sorties de scène, peut-être que le côté cour de l’espace-scène aurait pu être davantage exploité ? Aussi, certains danseurs entrent sur scène à des moments où le reste du groupe est immobile. Par conséquent le spectateur fixe son attention sur ces entrées. De plus, la sortie finale du spectacle a pu paraître longue puisque le même mouvement de salut est effectué par l’ensemble des artistes.

Les danses présentées dans le spectacle sont parfois interprétées de façon approximative. Par exemple, les mouvements des bras sur le rond de Loudéac ne sont pas exécutés nettement par l’ensemble des danseurs. Aussi, la technique d’exécution de la gavotte des Montagnes n’est pas acquise par l’ensemble des danseurs.

Concernant l’accompagnement musical de la suite, il est à noter que les chants présentés sont justes et agréables à entendre. Toutefois l’accompagnement à l’accordéon diatonique de la gavotte des Montagnes ne permettait pas aux artistes d’exécuter convenablement la danse puisque le tempo n’était pas adapté et beaucoup de faussetés et manques d’accords nuisaient à l’harmonie du morceau.

Les artistes sont tous intégrés dans le spectacle, selon leurs possibilités : c’est bien. J’ai pu remarquer des gestes parasites qui pouvaient nuire à la lisibilité des mouvements présentés. Aussi, les tenues de corps et ports de tête n’étaient pas justes pour l’ensemble de l’effectif. Enfin, les imprévus (comme la lumière qui a mis longtemps à s’éteindre en fin de spectacle) pourraient-ils être gérés en dehors de l’espace scénique ?

Je vous souhaite sincèrement une bonne saison estivale. Au plaisir de vous revoir

 

Mr Julien Rolland:

 

Il avait été signalé sur la fiche technique que la lumière devait être coupée à la sortie de la dernière figurante!!! Cela n'a pas été fait.

 

 

Dañs 35 – 29 mai – St Aubin-du-Cormier / 4ème catégorie

Juré : Philippe Jégou

Spécialité : Ensemble

 

Loudéac : l’entrée en cortège, avec le drapeau, est surprenante – Mais il n’y pas de lien avec le reste de la suite. Celle-ci est composée de tableaux, dont les transitions sont lentes et prévisibles, souvent en marchant. La construction des tableaux est très simple, privilégiant la forme traditionnelle, et présente une image très statique. La sortie traine en longueur, sur un patchwork de chants. L’ensemble laisse le sentiment d’une proposition qui manque de vie, et qui n’est pas aboutie. Le spectateur ne peut pas accrocher et maintenir son attention. Il me semble qu’il faudrait mieux travailler la construction théorique en amont, s’attacher à suivre la courbe d’intensité et en choisissant les danses par rapport à ce qu’elles peuvent apporter dans le discours scénique et enfin en élaborant des déplacements plus variés, des transitions franches et plus rapides.

Je souhaite à l’ensemble des groupes une excellente saison estivale 2016.

Je vous encourage à poursuivre votre travail en gardant cette même envie de bien faire et ce

dynamisme perceptible dans vos spectacles.

Bonne continuation à tous et à toutes

 

 

Juré : Maryline BERTON

Spécialité : jury d’ensemble

Groupe de LOUDEAC – Kreiz-Breizh

Classement : 13 / 13

Note : 7.5 / 20

 

Vous adoptez pour ce spectacle une démarche historique, nous présentant la vie et l’héritage d’une artiste engagée locale, Jeanne Malivel. La prestation commence par une présentation du groupe qui aurait gagné à être plus optimiste car vous annoncez ouvertement vos « faiblesses » dans le texte même. Ensuite toutes vos transitions sont assurées par des enregistrements de collectage qui auraient été plus pertinentes si elles avaient été moins nombreuses, et accompagnées visuellement sur scène, par les figurants peut-être, qui au final restent sur scène tout le spectacle mais sans aucune fonction particulière, sauf la jeune Jeanne qui déambule parfois… En ce qui concerne les danses, elles ne sont pas maîtrisées par tous et rares sont les moments où on note une unité d’exécution, sans parler des contre-pieds flagrants. Pour ce qui est de l’occupation de la scène, il y a peu de variations et en dépit de la simplicité des figures choisies et des transitions non dansées on assiste tout de même à des replacements, recentrages et regards perdus. L’accompagnement musical quant à lui est hasardeux avec un jeu d’accordéon non maitrisé. Le chant du meneur en revanche est puissant et porteur mais aurait probablement gagné à être repris par la ronde, car on se retrouve avec deux chanteurs d’égale intensité, ce qui en atténue l’impact. Par ailleurs, les micro HF auraient dû être dissimulés sous les costumes. Tous ces éléments génèrent une atmosphère pesante et triste, malgré l’effort de sursaut d’énergie du Loudéac final, que l’orchestration du décès par un rond de Ouessant aux allures de rond de Sautron accentue, mais qui du coup n’est pas opportun. Les saluts enfin, m’ont paru tout aussi maladroits car ils étaient ostensiblement dirigés depuis la scène et manquaient à la fois de maîtrise et de naturel. L’accent devra donc être mis sur une plus grande maîtrise des pas de base pour chaque danse, une prise en compte des placements sur scène pour ne pas avoir à les réajuster, et une meilleure exploitation de vos figurants.

 

Mme Maryline Berton:

 

En ce qui concerne le manque de soutien des répondeurs:

Pourquoi le micro N°2 de la danseuse-chanteuse n'a pas été coupé au début de la chorégraphie et branché juste pour le "Rond de Ouessant" comme cela a été signalé le matin au moment des balances??? Le micro N° 2 a été installé avec bien du mal et à la "va vite" sur la danseuse-chanteuse et ce, juste avant de rentrer sur scène!!!

 

Les micros N°1 et 2 ayant été branchés en même temps, les voix des autres danseurs étaient étouffées!!!

 

Les modifications avaient été signalées à la direction Kendalc'h et Mme Annaig Rapinel, dernière semaine de mai.

 

 

 

 

 

 

Dañs 35 – 29 mai – St Aubin-du-Cormier / 4ème catégorie

Juré : Yvette L’HOSTIS

Spécialité : Juré d’ensemble

 

Groupe de Loudéac

Classement : 13ème / 13

Note : 9 / 20

 

Vous avez choisi un accompagnement musical chanté, ce qui est très bien. Le meneur a été bon mais au niveau de la réponse c’était hésitant et surtout difficile, peut-être aurait-il été souhaitable que la réponse soit faite par l’ensemble des danseurs. L’accompagnement à l’accordéon diatonique n’était pas au point, car il a eu beaucoup de mal à jouer la gavotte, ce qui vous a perturbé dans l’interprétation de la danse, vous n’arriviez pas à trouver vos pas.

Vous avez choisi le thème Jeanne Manivel pour votre spectacle, ce qui est très ambitieux. Vous avez su bien le présenter. Mais choisir un thème comme celui-là demande un potentiel humain nombreux et expérimenté dans la création d’un spectacle et c’est très difficile, pour le mener à bien pendant 10 à 15 minutes et je pense que vous n’étiez pas encore prêt.

Vous avez choisi des danses de votre terroir, c’est très bien, mais pourquoi, en fin de spectacle faire un rond de Loudéac sur place face au public ? 

Cercle celtique Kreiz Breiz de Loudéac

Présentation

  • : CERCLE CELTIQUE KREIZ BREIZ LOUDEAC
  • CERCLE CELTIQUE KREIZ BREIZ  LOUDEAC
  • : Au programme pour la saison 2017 -2018:- Cours adultes, débutants et confirmés à la salle Yann Sohier à Loudéac (champ de foire) le samedi de 10h à 12h, à partir du 23 septembre 2017. 30 euros la cotisation annuelle, 50 euros pour un couple, 20 euros pour les étudiants. Des cours pour enfants à partir de 7ans jusqu'à 13 ans pourraient être donnés le samedi de 14h30 à 15h30, suivant les inscriptions, à la salle Yann Sohier à Loudéac début octobre (10 euros la cotisation annuelle!!!). Pas de cours pendant les vacances scolaires. Le Cercle peut animer: des fêtes locales, des cousinades ou des mariages (sortie d'église et vin d'honneur) ou des soirées d'entreprises, avec une initiation à la danse bretonne, des animations dans les maisons de retraite ou foyers-logements. N'hésitez pas à contacter Yveline, au 06 76 71 31 46 ou par mail: bernard.tual0369@orange.fr ou loudeaccercleceltique@gmail.com
  • Contact

Sorties

 

   * le mercredi 10 mai: prestation à Aquarèv avec 6 danseurs du Cercle pour un reportage avec Gwened Média

   * le lundi 24 juillet: animation avec 6 danseurs du Cercle à  TI Mamm Doué chez Anne-Marie Javouhey à Cléguérec

   * le dimanche 20 août: fête des chasseurs à Plessala

   * le samedi 9 septembre: forum des associations à Loudéac (hall de l'hippodrome) de 10h à 17h30

   * le samedi 16 septembre: 50 ans des Chantous de Loudia au foyer municipal à Loudéac, de 16h à 2h00